Forum des Logiciels DLG

welcome@dlg-net.forum

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

IMPORTANT

- Ce service a pour objectif principal l'échange d'informations et d'expériences entre les utilisateurs de nos produits et éventuellement le personnel technique de DLG. Tout message ne respectant pas les règles du forum sera supprimé.
- Les inscriptions au forum se feront désormais avec confirmation de l'adresse e-mail. Un mot de passe est envoyé dans votre boite e-mail que vous avez spécifié lors de votre inscription. Après l'inscription, vous devez ouvrir votre boite e-mail et récupérer votre mot de passe pour pouvoir vous identifier sur notre forum. Vous pouvez par la suite changer votre mot de passe.
- This service has as main goal the exchange of informations and experiences between the users of our products and the members of our technical support. Any message that does not respect the forum's rules will be deleted.

#1 20-05-2011 12:00:43

aboudjaber
Membre
Date d'inscription: 23-07-2010
Messages: 32

C'est pour cette raison qu'en doit calculé l'IDR 2008

السلام عليكم ورحمة الله وبركاته

Je suis sûre  que la majorité d'entre vous, en examinant le schéma des écritures  de l'IDR 2008 et 2009 présenté par la note CNC, ont posé la question suivante :

Pourquoi ne pas passé une seule écriture: IDR 2009 au lieu de deux écritures (IDR 2008+dotation de l'IDR 2009) puisque le résultat est le même.

Schéma des écritures de la note CNC

IDR 2008= 16.000.000
IDR 2009 =19.000.000

1ère écriture :

115 :12.960.000
133 :  3.040.000

                   A 153 : 16.000.000 (cumul IDR non comptabilisé au 31.12.2008)

2ème  écriture (réajustement 2009) :

115 :2.430.000
133 :   570.000

                   A 153 : 3.000.000 (DOTATION  2009)

Ces deux écritures peuvent être remplacées par une seule écriture (constatation uniquement de l'IDR au 31.12.2009).

115 :15.390.000
133 :  3.610.000

                   A 153 : 19.000.000

A mon avis, l'information suivante n'a pas été donnée par la note du CNC :

-    Les écritures présentées dans la note, sont à passer UNIQUEMENT dans le journal de réouverture au 01.01.2010).

-    Est ce que ces mêmes écritures seront portées en 2009 SCF proforma  (pour les besoins de comparabilité) ????.

En principe NON.

Schéma des écritures à passer en 2009 proforma

-    1ère écriture  IDR 2008 : ( au 01.01.2009)

115 :12.960.000
133 :  3.040.000

                   A 153 : 16.000.000

-    2ème  écriture IDR 2009 : ( au 31.12.2009)

68 :3.000.000

                   A 153 : 3.000.000 (DOTATION de 2009)

133 : 570.000
                            A 692 :   570.000

Pourquoi on doit utiliser le compte de charge « 685 » pour la comptabilisation de la DOTATION de 2009 au lieu du compte115 comme au 01.01.2010 ??

Dans le cas d'un changement de méthode (la 1ère application du SCF est considérée comme un changement de méthode –voir instruction N°02-) on doit :

a)    Impacter le report à nouveau de la réouverture de l'exercice « n » (rectifier les résultats des exercices antérieurs);

b)    Changer les données de l'exercice « n-1 » en extra (proforma) uniquement pour les besoins de la comparabilité (si comme cette nouvelle méthode a été appliquée même avant 2010).

Maintenant : si en avait  commencer a appliqué le SCF au 01.01.2009 (en principe ce qui se devait passer; dans le but de préparer les données qui seront portées en « n-1 » lors de l'établissement des états financiers au 31.12.2010) qu'elles sont les écritures à enregistrer ???

1ère écriture au 01.01.2009

En constate les IDR non comptabilisés auparavant (au 31.12.2008),  puisque il s'agit de changement de méthode ; donc en va calculer l'IDR au 31.12.2008, puis comptabilisé ce montant au 01.01.2009 en impactant le report à nouveau (correction des résultats logés dans le compte  11 au 01.01.2009, résultats surestimés: les IDR cumulées au 31.12.2008 non pris en compte dans ces résultats) :

-    1ère écriture  IDR 2008 : ( au 01.01.2009)

115 :12.960.000
133 :  3.040.000

                   A 153 : 16.000.000

2ème  écriture au 31.12.2009

Toujours on doit raisonner  SCF; c-à-d, si comme cette application a débuté le 01.01.2009 :

-    2ème  écriture IDR 2009 : ( au 31.12.2009)

68 :3.000.000

                   A 153 : 3.000.000 (dotation de 2009)

133 : 570.000

                            A 692 :   570.000

C'est la même écriture a passée lors du réajustement de l'IDR au 31.12.2010 :

Exemple : IDR au 31.12.2010 : 20.000.000 ( c.-à-d. une augmentation de 1.000.000 par rapport au 31.12.2009) :

L'écriture au 31.12.2010

68 :1.000.000

                   A 153 : 1.000.000 (dotation de 2010)

133 : 190.000
                            A 692 :   190.000

Conclusion :

La constatation du réajustement de l'IDR au 31.12.2009 et au 31.12.2010 par un compte de «  charge », veut dire , respect le principe du comparabilité:

COMPTE  DE RESULTATS AU 31.12.2010

Compte « 68 » dotation IDR

EXERCICE « n :2010 »     : 1.000.000
EXERCICE « n-1 : 2009 » : 3.000.000

Commentaire:

Les engagements de l'IDR nés durant l'exercice 2010 ont diminué de 2.000.000 par rapport à ceux constatés durant l'exercice 2009 (ex: sortie d'agents en 2010..)

Par contre, la comptabilisation de la dotation du l'exercice 2009 dans le compte « 11 », indique que la case de la dotation « 68 » de la période « n-1 serait « VIDE » ; le compte de résultat  n'est pas fiable à cause du non respecte du principe de comparabilité.

la case des dotations de l'IDR n-1 " Néant",veut dire, qu'aucun engagement IDR n'est née durant l'exercice 2009. Cette analyse est fausse, la dotation de l'exercice 2009 est de 3.000.000.

Dernière modification par aboudjaber (23-05-2011 00:05:25)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Powered by FluxBB